Les ateliers techniques

Les ateliers sont limités à 70 places maximum :  entrée uniquement avec le badge spécifique atelier.

Les Master Class sont limités à 50 places maximum :  entrée uniquement avec le badge spécifique Master Class.

Master Class 1 : L’HYPNOSE DANS TOUS SES ÉTATS
MC1
10H00 11H00
Approche non médicamenteuse utilisée à l’hôpital pour soulager les états douloureux du patient, l’hypnose entre peu à peu en EHPAD. Cette pratique suscite de nombreuses croyances et représentations et pourtant… Elle présente de nombreux bénéfices neurophysiologiques et comportementaux pour la personne âgée visant à améliorer son confort et bien-être ainsi qu’un rapprochement empathique avec le soignant. Focus sur cette approche alternative et/ou complémentaire basée sur l’activation de l’attention et de la conscience afin d’optimiser la relation d’aide et de soins auprès de la personne âgée en EHPAD. Déclinaison de l’hypnothérapie et de ses applications dans les pratiques professionnelles - l’approche hypnotique et les techniques utilisées dans les actes du quotidien - l’hypnose conversationnelle en pratique soignante pour favoriser la communication et l’alliance thérapeutique - l’hypnoanalgésie et ses applications dans la gestion des douleurs aigües et chroniques lors des soins - l’hypnoanxiolytique dans la gestion de l’anxiété, du stress, des états dépressifs et des troubles comportementaux - l’autohypnose pour favoriser l’autonomie et activer les ressources de la personne âgée. Un atelier captivant et hypnotisant à découvrir avec attention et intention !
Intervenant : Sandra DACHRAOUI

MASTER CLASS 2 : « IS SMALL BEAUTIFULL ? »
MC2
12H00 13H00
Ni domicile ordinaire, ni établissement, Cantous et Petites unités de vie ont contribué, dans les années 80, à un changement des pratiques et des représentations dans l’accompagnement de la maladie d’Alzheimer, que nous en reste-t-il aujourd’hui ?
Modérateur : Dominique Rivière
Gériatre, praticien hospitalier
Intervenant : Marion Villez
Enseignant-chercheur en sociologie. Université Paris Est Créteil Val de Marne.
MASTER CLASS 3 : ON NE VIT PAS EN « EHPAD »
MC3
14H30 15H30
On vit, normalement, dans sa maison, même si c’est pour s’y retirer, comme en retrait -retraite- du monde. En transformant les vieux en « cadavres animés » selon l’expression de Canguilhem, en les « hébergeant » comme malade - Alzheimer, déments déambulant, troubles du comportement - dans des unités de haute sécurité !, on oublie totalement qu’ils sont des sujets. « Le regard médical réifie le patient » écrit Maisondieu. Comment écouter nos ainés quand ils n’ont plus les mots ?
Modérateur : Marion Villez
Enseignant-chercheur en sociologie. Université Paris Est Créteil Val de Marne.
Intervenant : Dominique Rivière
Gériatre, praticien hospitalier
PRÉVENTION DES AIDANTS ET DES SOIGNANTS : UN ENJEU PRIMORDIAL POUR LES ÉTABLISSEMENTS
1
10H00 11H00
Aujourd’hui les chiffres parlent d’eux-mêmes, les TMS représentent la première cause des maladies professionnelles dans les établissements sanitaires et médico-sociaux. Les conséquences sont lourdes : accidents du travail, absentéisme, coûts, désorganisation des services, perte de repères des résidents… La mise à disposition de matériels et mobiliers permettant de réduire les efforts de manutentions et la formation sont des mesures de prévention simples et efficaces. Petit aperçu des dernières innovations pour améliorer le quotidien de vos personnels soignants et de vos résidents.
Intervenant : Laetitia GIUBBI
Responsable Marketing DLM Créations
TROP DE NORMES ? SIMPLIFIEZ-VOUS LA VIE !
2
12H00 13H00
Vous êtes responsables d’EHPAD et êtes confrontés tous les jours à l’inflation de normes. GERONTIM va vous simplifier la vie, sans pour autant vous faire tomber dans l’illégalité. Ainsi, en redonnant pleinement du sens à votre action et en ne lâchant rien sur le respect des personnes et la qualité des prestations, vous pourrez : - Agir plus librement dans le cadre réglementaire rénové des EHPAD : régime des autorisations, règles minimales de fonctionnement, assouplissements en matière contractuelle, tarifaire, comptable et financière ; - Clarifier vos seules vraies obligations relatives aux documents informatifs et contractuels et autres démarches formelles en faveur des résidents (livret d’accueil, règlement de fonctionnement, état des lieux contradictoire…) ; - Déjouer ou contrer les excès de pouvoirs commis par l’administration (tarificateurs, commission de sécurité, DDPP…) dans ses relations continues avec vous ou lors d’un contrôle, d’une inspection ou encore à l’occasion de la validation des bases de tarification AGGIR-PATHOS ; A l’issue, vous comprendrez qu’il est possible de cuisiner des oeufs coquilles, de dépasser les 12 heures de jeûne nocturne, de ne pas établir systématiquement de contrat de séjour, de ne pas répondre aux injonctions infondées de l’administration ou encore de valoriser vos actions de prévention !
Intervenant : Serge DUVER
Juriste, Ingénieur Conseil, Société GERONTIM
PAP : LA SATISFACTION DU RÉSIDENT N’EST-ELLE PAS L’OBJECTIF MAJEUR DES ÉTABLISSEMENTS ? ET SI LE RÉSIDENT ÉTAIT CONSIDÉRÉ COMME UN CLIENT ?
3
14H30 15H30
Passer de l’obligation réglementaire à la mesure de la performance de votre établissement : tel va être votre futur. Comment concilier la demande des résidents mais aussi celle des familles en matière d’accompagnement et d’amélioration de la qualité de vie ? Etre performant impose des outils, des méthodes mais aussi un management adapté. Quelles pistes de travail, outils organisationnels et moyens de supervision sont disponibles ?
Intervenant : Alain DUREL
Consultant en Ehpad, Fondateur de Medgic Group

INVITATION GRATUITE SUR INSCRIPTION

POUR L’OBTENTION DE VOTRE BADGE, IL SUFFIT DE :

Vous inscrire et inscrire votre personnel grâce à notre formulaire.

S'INSCRIRE